Jésus lave les pieds de ses disciples (Jean 13, 4-5) (Icône de Bose)

Comment dire notre amour pour Dieu ?
Pensons au commandement de triple amour – aimer de toute ma personne Dieu, mon prochain et moi-même. Aimer Dieu, c’est très beau ; certains le font même, malheureusement, avec un zèle intégriste… Pourtant, Jésus a donné un autre exemple !
Pour ma part, je crois que Dieu nous demande de manifester cet amour pour Lui par notre service du prochain (voir l’icône). Je crois que l’amour pour Dieu, c’est Lui permettre d’être mon partenaire et mon guide pour ce qui fait grandir ma vie ; et comme par cet accompagnement quotidien, par ce service, Dieu me dit son amour (voyez plus loin le Psaume 81), je peux à son imitation Lui dire mon amour en me mettant au service des autres …
Peut-être que je préfèrerais montrer ma reconnaissance dans la contemplation ? Je pourrais alors me retirer du monde pour me consacrer à l’adoration, ce serait magnifique – c’est très exactement la tentation de Pierre dans l’épisode de la Transfiguration (Luc 9, 33) : « Restons sur la montagne, loin du monde, dans la seule présence de Dieu ! ».
Oui.
Mais ce n’est pas ça, notre vocation de Chrétienne, de Chrétien ici-bas.
Fondateur et premier prieur de la communauté monastique de Bose (I), Enzo Bianchi parle de la pratique d’humanité de Jésus. Son expérience de moine et sa méditation nous invitent à un engagement au quotidien pour nos soeurs et nos frères en humanité :
« Dieu nous aime pour que nous nous aimions entre nous – Il n’a pas le besoin que nous L’aimions, qu’est-ce qu’Il en ferait ? Jésus l’a formulé ainsi : « Comme je vous ai aimé, aimez-vous les uns les autres. » Il n’a pas dit : « Comme je vous ai aimé, vous m’aimerez. » Ça, il faut le prendre au sérieux. Autrement on dépense beaucoup d’énergie pour Dieu et Dieu n’a pas besoin de notre énergie – ce n’est pas à Lui que nous devons offrir la vie. » 

Psaume 87
Notre Dieu nous a établis en son sein.
C’est un lieu ouvert où l’on se sent libre, une sorte de ville idéale.
Parfois, nous nous en trouvons éloignés, mais c’est là que nous avons nos racines. C’est là, en Dieu, que tout être humain à son origine.
Et c’est lui, notre Dieu, qui consolide notre appartenance commune à sa grande famille. C’est lui-même qui a inscrit chacune et chacun d’entre nous dans le registre des citoyens de son Royaume. C’est pourquoi on le célèbre par des chants et des danses qui lui disent :
« Toutes mes sources sont en toi ! »
Amen !
Seigneur,
Au jour de Pâques, tu as conclu avec nous une alliance nouvelle : sois béni pour ta fidélité à tes promesses et pour le commandement nouveau qui nous pousse à nous aimer.
Amen !

Cantique 51-14 Quand l’Esprit de Dieu habite en moi 

1. Quand l’Esprit de Dieu habite en moi, je chante comme David (bis) Je chante, je chante, je chante comme David (bis).
2. Quand l’Esprit de Dieu habite en moi, je prie comme David, (bis) Je prie, je prie, je prie comme David (bis).
3. Quand l’Esprit de Dieu habite en moi, je loue comme David, (bis) Je loue, je loue, je loue comme David (bis).
4. Quand l’Esprit de Dieu habite en moi, je danse comme David (bis) Je danse, je danse, je danse comme David (bis).

Une question un peu « impertinente » pour commencer :
Quelle est la chose la plus folle que le Seigneur pourrait vous demander de faire ?

Je vous propose de lire dans le livre de l’Exode, du chapitre 2, verset 23 jusqu’au chapitre 3, verset 20 : pour aller trouver le pharaon et faire sortir les Israélites d’Égypte ? – Je serai avec toi, reprit Dieu. Et pour te prouver que c’est bien moi qui t’envoie, je te donne ce signe : quand tu auras fait sortir les Israélites d’Égypte, tous ensemble vous me rendrez un culte sur cette montagne-ci. » – « Bien ! dit Moïse. Je vais donc aller trouver les Israélites et leur dire : “Le Dieu de vos ancêtres m’envoie vers vous”. Mais ils me demanderont ton nom. Que leur répondrai-je ? »
Dieu déclara à Moïse : « “Je serai qui je serai.” Voici donc ce que tu diras aux Israélites : “‘Je serai’ m’a envoyé vers vous”.
Puis tu ajouteras : “C’est le Seigneur qui m’a envoyé vers vous, le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob.” Tel est mon nom pour toujours, le nom par lequel les êtres humains de tous les temps pourront m’invoquer.
Maintenant, va rassembler les anciens d’Israël et dis-leur : “Le Seigneur, le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’est apparu. Il m’a dit qu’il s’est penché sur votre situation en Égypte et qu’il sait bien comment on vous y traite. Il a décidé de vous arracher à ce pays où l’on vous maltraite pour vous conduire dans le pays des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizites, des Hivites et des Jébusites, ce pays qui ruisselle de lait et de miel.” Les Israélites t’écouteront. Tu iras avec leurs anciens trouver le roi d’Égypte et vous lui direz : “Le Seigneur, le Dieu des Hébreux, notre Dieu, s’est manifesté à nous. Permets-nous d’aller à trois jours de marche dans le désert, pour lui offrir des sacrifices.”
Je sais bien que le roi ne vous laissera pas partir, à moins d’y être forcé par une main puissante. C’est pourquoi j’interviendrai avec puissance contre son pays par toutes sortes d’actions extraordinaires ; après quoi il vous laissera partir. »

Voilà le texte pour aujourd’hui : un peu long, mais il fonde toute une histoire, celle de notre libération !
L’appel de Moïse se fait dans un contexte qui le dépasse : celui de la promesse donnée à Abraham et de la situation du peuple hébreu (la souffrance de l’esclavage). Moïse est berger ; il n’a jamais vraiment eu d’expérience spirituelle puissante avec le Seigneur avant cet événement. Il est âgé, déconnecté de l’Égypte et du peuple hébreu depuis de nombreuses années. Son beau-père est un prêtre païen.
Moïse ne s’attend pas du tout à ce qui va venir, même si son éducation lui promettait un avenir grandiose.
Dieu lui parle à travers une expérience spirituelle : l’apparition d’un ange, le fameux buisson ardent, et une discussion à bâtons rompus.
Comme Abraham, Moïse se cache le visage. Le lieu de cette expérience spirituelle (le mont Horeb) va devenir saint, un lieu central dans l’histoire du peuple juif (le lieu de l’alliance entre le peuple hébreu et Dieu).
Dans cette expérience, Dieu propose à Moïse une mission incroyablement risquée : sauver le peuple israélite de l’esclavage et le faire entrer dans la terre promise et une intimité spéciale avec Dieu – une mission impossible !
À travers cette expérience, Moïse peut découvrir qui est le Dieu de ses ancêtres (son identité, son nom, sa sensibilité et son caractère). C’est aussi sur lui-même que Moïse va beaucoup apprendre (ses ancêtres, son peuple, sa destinée, les conditions de sa naissance, son éducation…). La révélation et la mission de Moïse s’accomplissent dans un plan divin global qui comprend le passé (les patriarches), le présent (arracher de l’esclavage, l’humiliation…) et l’avenir (la terre promise) de son peuple. Cette histoire devient la sienne à travers cette expérience.
La demande est directe et engage la vie de Moïse immédiatement et radicalement (les « maintenant », v. 9 et 10). C’est pour cela qu’il parlemente pendant des heures et tente d’éviter la mission. C’est à partir de cette expérience qu’il entendra la voix de Dieu continuellement et distinctement.
 

Je vous laisse maintenant méditer avec les questions suivantes :
• Pourquoi le Seigneur intervient-il dans la vie de Moïse ?
• Est-ce que Dieu a vraiment besoin de lui ?
• Est-ce que Moïse a vraiment besoin de Dieu ?
• La manière dont Dieu se révèle à Moïse vous surprend-elle ?
• …et enfin à nouveau cette question : à vous, quelle est la chose la plus folle que le Seigneur pourrait vous demander de faire ?

Cantique 56-01 Dans le désert Dieu a parlé

1. Dans le désert, Dieu a parlé : Libère Israël !
Du milieu d’un buisson en feu : Libère Israël !
Refrain
Descends, Moïse, en Egypte descends !
Dis à Pharaon : Libère Israël !
2. Car mon peuple est chargé de liens : Libère Israël !
Opprimé par les Egyptiens : Libère Israël !
Refrain
3. Je suis le Seigneur tout-puissant : Libère Israël !
Je briserai le joug pesant : Libère Israël !
Refrain

 

Psaume 81(dans la traduction de Ch. Vez, in Les Psaumes tels que je les prie, Éd. Ouverture-Olivétan-OPEC 2019)

Faites du bruit pour Dieu ! Il nous remplit d’énergie.
Sortez vos instruments de musique et improvisez une joyeuse jam-session en son honneur ! C’est lui-même qui l’a ordonné à nos ancêtres lorsqu’il est intervenu pour les libérer de leur esclavage.
J’entends une voix inconnue me dire :
« J’ai déchargé des épaules de tes aïeux le poids qui les terrassait : ils ont pu déposer leur fardeau. Quand tu criais de détresse, je suis intervenu en ta faveur, je t’ai répondu au coeur de l’orage qui s’abattait sur toi.
Je t’ai mis à l’épreuve lorsque tu m’as cherché querelle en plein désert.
Alors écoutez-moi, s’il vous plaît !
Et montrez que vous m’avez bien compris en éliminant de vos existences toute autre divinité. Car c’est bien moi, votre Dieu, qui vous ai fait sortir de vos esclavages. Je ne demande qu’à remplir vos vies de ce qui la nourrira en profondeur.
Mais personne ne m’a écouté. Personne n’a suivi mes recommandations. Alors je les ai laissés mener leur vie à leur guise.
Si seulement ceux que j’aime pouvaient me prêter attention et suivre le cap que je leur ai indiqué ! Plus rien ni personne ne pourrait les menacer de quoi que ce soit. Bien au contraire ! »
Ceux qui agissent délibérément à l’opposé des conseils divins viendraient lui manger dans la main. Ils ne bougeraient plus une oreille. Et Dieu nourrirait ceux qu’il aime du meilleur blé, ainsi que de miel sauvage récolté à profusion.
Amen !

Intercession
Seigneur,
Donne-nous du courage et de la foi pour offrir ton salut à tous nos frères et soeurs en humanité !
Seigneur Jésus,
Tu te fais présent au milieu de nous.
Tu te fais présent par ta Parole, que tu nous demandes d’écouter et de mettre en pratique.
Tu te fais présent à notre table, où tu nous fais don de ton corps et de ton sang.
Tu te fais présent au travers des plus petits et des pauvres, et tu nous demandes d’être attentifs à eux, au service de l’amour.
Tu te fais présent par nos frères et nos soeurs, et tu nous demandes de nous aimer les uns les autres.
Seigneur Jésus, tu te fais présent dans chaque créature, tu veux racheter l’univers tout entier !
(Suite et autres prières selon votre inspiration…)
Père, tu sais de quoi nous avons besoin ;
Nous Te prions avec confiance : Notre Père qui es aux cieux…
Amen !

Bénédiction
Que le Christ habite par la foi en vos coeurs ; Eph 3,17
Ainsi vous serez enracinés et fondés dans l’amour,
Amen !

Téléchargez la célébration en pdf